Partagez | 
 

 Wilfried Otello Jefferson | En cours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 2
Je suis arrivé le : 15/04/2013

MessageSujet: Wilfried Otello Jefferson | En cours.   Lun 15 Avr - 21:55


« W O M A N I Z E R »

Wilfried Otello Jefferson
Feat. VY2 | VOCALOID.


I'm nonesuch.
« No love. There is no love. »



• Nom : Jefferson.
• Prénom : Wilfried, Otello deuxième du nom.
• Nationalité : Anglaise.
• Âge : 17ans, bientôt 18.
• Sexe : Masculin. Evidemment.
• Date de naissance : Le 05 Novembre 1983.
• Né à Garden ? : Oui.
• Gang : DarkHeart.
• Fonction/Métier : Ecrivain à ses heures...
• Sexualité : Hétérosexuelle.
• But : Entrer dans le cercle des amis proches de Majesty car il est persuadé qu'elle est la seule à savoir comment sorti de Garden. Ce qu'il veut d'ailleurs faire de tout son coeur pour ne plus jamais revoir sa soeur et pouvoir enfin découvrir le reste du monde.
• Autres détails : A venir.




In my Mind.







In my Body.


Now, décris ici le physique de ton personnage, tout en respectant un minimum de 250 mots ♪



In my Story.


Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur...

Le cancre, Jacques Prévert.



Et les pages tournent.
Le vent souffle dans mes cheveux, dans mon livre que je tiens entre les mains, et les pages en tournent. Elles défilent sous mes yeux sans que je n'essayes de les arrêter, ce que je lisais a disparu pour ne laisser derrière lui que les pages jaunies de l'ouvrage qui claquent les unes contre les autres alors que le vent les agites. Enfin, le vent se calme et arrête de hurler à mes oreilles, mes cheveux se calment et retombent le long de ma nuque, même le livre se calme enfin et montre devant moi une page que je n'avais jamais encore lu. Je l'observe un moment, dans un silence religieux. C'est une page vierge. Une page qui n'a pas encore été écrite, cette page elle est dans ma tête. Cette page, c'est la page de ma vie.

Ma vie elle ne fut jamais exceptionnelle, quelques petits événements joyeux ou triste par-ci par là, des bougies soufflées à chaque anniversaire, un million de sourires et sans doute aussi plus d'un million de larmes. Maintenant je ne peux plus pleurer, je l'ai déjà trop fait quand j'étais enfant, maintenant mes yeux sont secs à force d'avoir trop versés de larmes, je n'arriverais plus à pleurer. Plus jamais.
De toutes ces larmes, il y en a eu une pour mes doudoux perdus, une pour mes peluches, égarés, une pour mes animaux de compagnie morts, une pour mes amis partis, une pour les enfants oubliés, une autre pour les parents désolés, et toutes les autres pour la soeur échappée. La mienne. Abigail. Entre elle et moi, les surnoms n'existent plus. Plus jamais je ne l'appellerais Abby, je ne suis plus assez proche d'elle, un gouffre nous sépare et je ne veux plus jamais la voir le traverser. Je veux qu'elle parte de ma vie, pour toujours. Je n'ai jamais pardonné ce qu'elle m'a fait. Je la hais, et pourtant cela n'a pas toujours été ainsi...


Qu'est-ce que tu as encore fais, Wilfried ?

Rien. Je n'ai rien fait. Ce sont eux qui sont méchants, qui ne comprennent pas, ils me rendent tristes.

Je cours le long du grand corridor de notre demeure. Elle est grande notre maison, il y a trop de couloirs, trop de chemins différents et un seul que l'on peut emprunter, je m'y perd toujours. Comme dans ma vie. Ma vie, elle est comme cette maison, elle est vaste, elle est froide et de tous les chemins, mes parents m'obligent à en prendre un seul et unique. Je ne peux jamais faire ce que je veux, je m'ennuie, autant dans cette maison que dans ma vie. Ma vue est brouillée par les larmes qui roulent le long de mes joues, je tamponne mes yeux avec ma manche en continuant de courir jusqu'à retrouver le chemin de ma chambre. J'arrive et pousse violemment le battant de la porte avec mon épaule pour pénétrer l'intérieur et, alors que la lourde porte se referme derrière moi, je tombe sur mon lit pour sangloter dans mes coussins. Ils en ont absorbés des larmes ces coussins et toujours à cause de la même chose...

A cause de mes parents. C'est eux qui me font pleurer ainsi, eux qui rendent si triste ma vie en m'empêchant de faire ce que je veux. Ils veulent que je travaille dans l'entreprise familiale plus tard, au côté de ma soeur. Pour l'instant, tout ça ne me concerne pas, ça ne me touche même pas je dois dire, mais le problème c'est que pour ça ils veulent que j'excelle dans toutes les matières scolaires. Et moi, l'école, j'aime pas ça. J'y comprend rien. Les enseignants disent que je suis un cancre, c'est vrai, je le sais. C'est moi qui pique les craies roses, vertes et bleues quand ils ont le dos tourner pour dessiner sur le tableau, moi qui décroche et cache la carte du monde pour ne pas qu'on puisse nous enseigner la géographie et moi encore qui n'apprend jamais mes leçons et me prend toujours de mauvaises notes.

Je suis le cancre, le mauvais garçon, le dernier de la classe et pour tout cela mes parents me crient dessus, m'assurent que je ne réussirais jamais rien, que je ne suis qu'un idiot qui n'arrivera jamais à réussir sa vie. Et toutes ces choses qu'ils me disent, ça me touche, ça me touche tellement profondément que j'en ai mal.

Oui, j'ai mal au coeur. Tellement souvent. Tout cela parce que je ne connais pas l'histoire ni la géographie, tout cela parce que je suis mauvais en conjugaison et catastrophique en géométrie. Ce n'est que de l'école, et encore, de la primaire. Heureusement que je suis doué en rédaction, c'est les seules notes largement au-dessus de la moyenne que je suis capable d'avoir. C'est sans doute mon seul talent, mais mes parents ne veulent même pas en entendre parler, c'est un truc d'artiste d'écrire, rien à voir avec les affaires, rien à voir avec mon futur moi...

Je pleure, je sanglote, je laisse le chagrin m'emporter. j'ai toujours été un de ses foutus gamins hyper sensibles et susceptible qui prennent la moindre remarque comme un pieu dans le coeur. Ça m'arrive tout le temps, d'autant plus que mes parents ne sont pas vraiment tendres et les reproches sont plus fréquents que les compliments. Et pourtant dieu sait que je n'arrive à avancer qu'avec des compliments.
La tête enfouie dans mon oreiller, j'entends à peine les bruits de pas qui glissent jusqu'à mon lit. Je ne lève pas la tête, je sais déjà qui c'est, c'est la seule qui peut rentrer dans ma chambre sans que je ne jette un objet à sa figure quand je suis énervé, c'est elle que j'attends.

Je me serre un peu plus contre elle. Sa présence me rassure, toujours, quand je boude elle me souris et je finis par craquer et souris aussi. Quand je pleure elle me prend dans ses bras et j'arrête. Quand je tombe elle me relève et je n'ai plus mal. Quand je suis fatigué elle me berce et je m'endors. Elle est toujours avec moi, c'est bien la seule en qui j'ai toute confiance, c'est mon port d'attache, mon seul repère auquel je m'accroche dans cette maison vide, dans cette vie vide. Je l'adore, vraiment. C'est aussi la seule qui s'intéresse à moi et à ce que je fais, elle m'encourage et me félicite, quand j'ai une bonne note c'est vers elle que je cours pour lui annoncer une bonne nouvelle. C'est un peu comme ma deuxième maman, en mieux. En beaucoup mieux.

Peu à peu, alors qu'elle continue à me caresser les cheveux en me serrant contre elle, je ferme les paupières. Ma crise de colère se calme, je suis fatigué d'avoir pleuré, et sans un mot avec un petit sourire accroché aux lèvres, rassuré par sa présence, je m'endors dans ses bras réconfortants.

Oui, c'est bien la seule que j'aime dans cette famille. C'est ma soeur, c'est Abigail.



Behind the Mask.


• Sinon, t'es connu sous quel pseudo ? : Mon PUF c'est Sangre, mais j'l'utilise jamais.
• Et t'as quel âge ? : Tch tch cth.
• Tu fais quoi dans la vie ? : Je glande. 8D
• T'as un bon niveau en RP ? : Sais pas, je rpotte depuis 6mois grosso modo. ._.
• Ta fréquence de connexion sur le forum ? : 7/7 sauf exception. ~
• T'as d'autres comptes ? : Nop.
• Des remarques à faire sur le forum ? : Pourquoi des avas en 200*320 ? C'mieux 200*350! ;w; Autrement c'est awesome le design!
• Et le règlement, tu l'as lu ? : Validé par Kyle, héhé ~
• Autre chose à dire ? : Merci à super Blake qui m'a ramené ici et a Abigail qui avait en stock un predef' qui m'a trop plut ! J'espère que je serais d'un assez bon niveau pour le jouer hé!

© Codage par Majesty pour New Concept RPG - Plagiat interdit.



Dernière édition par Wilfried O. Jefferson le Sam 20 Avr - 10:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stay with me



Messages : 51
Je suis arrivé le : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Wilfried Otello Jefferson | En cours.   Jeu 18 Avr - 8:52

Tout d'abord, Bienvenue à toi sur le forum ! (avec du retard, je sais .w.)

Le début de ta fiche est pas mal, voire vraiment bien ! Ton style d'écriture est très sympa ! J'adhère *sort*
Enfin, ce sera plus Abigail qui jugera ta fiche lorsque tu l'auras terminée, c'est elle qui connaît le mieux le prédéfini ~

Bref, je te souhaite bonne chance pour la suite de ta fiche ! ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stay with me



Messages : 51
Je suis arrivé le : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Wilfried Otello Jefferson | En cours.   Ven 10 Mai - 9:51

Des nouvelles concernant ta fiche ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Wilfried Otello Jefferson | En cours.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wilfried Otello Jefferson | En cours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Concept :: 
It comes ...
 :: Who are you ? :: Présentations en cours.
-